OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus

Remonter

Guide d'Entretien Rodier

Rodier vous recommande de suivre ces quelques conseils et recommandations pour préserver l’éclat d’origine de vos articles. Chaque type de produit nécessite des soins particuliers, ces derniers sont explicités sur l’étiquette d’entretien du produit. Nous vous recommandons de suivre au mieux les consignes figurant sur celle-ci pour un entretien optimal de vos articles Rodier.

P r é p a r a t i o n

Tout d’abord, la sélection des couleurs est primordiale. Le blanc doit être séparé des couleurs et les pastels des couleurs plus foncées pour éviter le grésillement du blanc et un dégorgement des teintures foncées sur les couleurs plus claires.

Ensuite, nous vous recommandons de trier les vêtements selon leur température de lavage indiquées sur leur étiquette de composition. La maille doit être exclusivement lavée à 30° avec un essorage souple  ou un programme « laine ».

Pour certains vêtements, nous vous conseillons de les mettre sur l’envers.

Ceci est indispensable pour: les mailles, les peaux brut, les soies, les lins. Plus généralement, cette technique est recommandée pour protéger le vêtement de la décoloration, du feutrage et de l’usure et voire du boulochage pour les matières fragiles. Elle peut donc être appliquée à l’ensemble des vêtements.

Pour les vêtements en matières fragiles, le vêtement peut être mis dans une housse de coton pour le laver ou un filet de lavage pour le protéger.

Si vous avez acheté des articles coordonnés, essayez au maximum de les laver ensemble pour éviter limiter les écarts de coloris.

L a v a g e

Lors des premiers lavages de vos vêtements neufs, nous vous recommandons de les laver séparément afin d’éviter qu’ils ne déteignent. Lavez séparément aussi les différents vêtements triés précédemment (Température, Blanc, Pastels, Couleurs foncées, Textiles délicats). A l’aide de l’étiquette de composition, vous pouvez choisir le programme de la machine adéquat. De même, vous pouvez choisir une lessive qui convienne pour la laine, pour la soie, pour le blanc ou pour les couleurs foncées.

Au contraire, une lessive liquide préserve plus l’éclat des couleurs et du noir car elle ne contient pas d’agent de blanchiment. Pour vos articles textiles comprenant au moins deux couleurs, nous vous recommandons d’utiliser une lessive liquide et d’effectuer un lavage à basse température (30°C maximum).

En cas de tâches sur un textile de couleur foncées, un lavage préalable à la main au savon de Marseille est recommandé. Une lessive liquide est recommandée pour les programmes courts, à froid ou à basse température car la lessive liquide se dissout plus vite que la lessive en poudre : elle est donc un peu plus efficace.

Nous vous conseillons de ne pas trop charger votre machine à laver, les vêtements seront plus libres de mouvement et en plus grand contact avec l’eau savonneuse. De plus, cela limite les plis et facilite donc le repassage par la suite.

Pour tous les tissus en général, les températures basses sont plus conseillées pour préserver le textile. Un lavage en machine est toujours préférable au lavage à la main si l’étiquette l’autorise.

S é c h a g e

Pour faciliter le repassage par la suite mais aussi pour préserver le textile, nous vous conseillons de faire sécher le linge immédiatement après la fin du cycle.

Un séchage à plat est indispensable pour les mailles lourdes et les vêtements en laine. L’utilisation du sèche-linge sur la laine est déconseillée.

R e p a s s a g e

Nous vous conseillons de repasser vos vêtements sur l’envers surtout pour les vêtements comportant des impressions, des broderies, tous les velours et la soie. Plus généralement, cette technique de repassage sur l’envers permet d’éviter de lustrer le tissu.

De même que pour le lavage, nous vous recommandons de respecter les températures prescrites sur l’étiquette.

Dans le cadre d’un repassage à faible température, l’utilisation de la vapeur n’est pas recommandée. Pour les textiles fragiles comme la laine ou la soie, vous pouvez utiliser une pattemouille (linge éventuellement humide intercalée entre le fer et le vêtement à repasser).

Pour un bon repassage, une planche à repasser bien tapissée évite les traces de fers. De même, un bon fer à repasser peut faire toute la différence.

Ainsi, les centrales à vapeur ou les fers professionnels sont recommandés.

 

L A I N E

Très bon isolant thermique, la laine nous garde au chaud en emprisonnant près de 80% d’air dans son propre poids. Elle absorbe aussi facilement l’humidité et est élastique. Attention, la laine est très sensible à la chaleur qui peut être responsable de son rétrécissement.

Lavage en machine : La laine de mouton est assez solide, mais un lavage en machine convient d’autant plus qu’elle est mélangée à une autre matière. Un programme spécial laine ou délicat est conseillé pour un nettoyage en profondeur sans abimer la fibre. Vous pouvez utiliser une lessive spéciale laine et un assouplissant pour la rendre brillante et soyeuse. Pour plus de protection lors du lavage en machine, vous pouvez utiliser une housse en tissu ou un filet de lavage. Les vêtements en laine doivent être lavés le moins possible pour préserver leur propriété.

Lavage à la main : Ce traitement est recommandé pour laver un vêtement 100% Laine ou de jauge assez fine. Le lavage à la main se fait à l’eau froide ou tiède. Vous pouvez utiliser une lessive spéciale laine et laver le vêtement doucement sans tirer sur la matière et sans laisser tremper trop longtemps. Rincez doucement jusqu’à ce que l’eau devienne claire. Surtout, ne tordez jamais votre pull avec les mains au risque de déformer votre vêtement.

Nettoyage à sec : Le nettoyage à sec n’est pas spécialement conseillé pour les vêtements en laine.

• Séchage : Il est conseillé de faire sécher la laine à plat ou avec une serviette, à l’air libre. Attention au soleil qui peut faire jaunir la fibre. Le séchage au sèche-linge est proscrit pour ce type de fibre, si vous voulez essorer un peu votre vêtement avant de le faire sécher, ne tordez pas votre textile mais roulez-le dans une serviette et pressez doucement.

• Repassage : Vous pouvez repasser légèrement votre vêtement en laine sur l’envers avec un fer légèrement chaud (110°). Vous pouvez aussi utiliser un linge humide ou une pattemouille pour préserver au maximum la fibre.

• Conservation : Nous vous conseillons de ranger vos vêtements en laine pliés à plat et non sur un cintre pour préserver leur forme. Faites attention aux mites.

 

L A I N E  M E R I N O S  O U  L A I N E  V I E R G E 

La laine mérinos est la laine la plus fine qui existe, issue de la race de mouton du même nom, tandis que la laine vierge est la laine issue de mouton ou d’agneau vivant et en pleine santé. Ces laines sont douces et ne grattent pas. Elles peuvent garder une senteur de laine naturelle au fil du temps. La laine mérinos et la laine vierge sont plus fines que la laine, leur lavage est donc plus délicat que celui de la laine.

Les traitements appliqués à la laine mérinos et la laine vierge sont les mêmes que ceux appliqués à la laine en privilégiant le lavage à la main.

 

C A C H E M I R E 

Fibre animale fine et soyeuse, le cachemire est réputé pour la douce chaleur qu’il procure. Le cachemire est une fibre très fragile qui nécessite une grande attention lors de son entretien.

• Lavage en machine : Pour préserver au mieux votre vêtement en cachemire, nous vous conseillons de le laver dans une housse spéciale en tissu ou un filet de lavage. Fibre similaire à la laine, l’utilisation d’une lessive spéciale laine est recommandée mais n’ajoutez surtout pas d’adoucissant. De même, un programme laine à froid (30° au maximum) est fortement conseillé pour éviter un rétrécissement de la fibre. Enfin, essorez doucement votre cachemire à 600 trs/min maximum. Le lavage à la machine est recommandé pour le cachemire car le vêtement sera lavé dans un mouvement régulier qui l’abimera moins qu’un lavage aléatoire à la main. Les vêtements en cachemire doivent être lavés le moins possible pour préserver leur propriété.

Lavage à la main : Vous pouvez également laver votre pull cachemire à la main – à l’eau froide, avec une petite quantité de produit spécial « laine» sans tordre ni frotter. Rincez doucement jusqu’à ce que l’eau devienne claire puis essorez-le à l’aide d’une serviette-éponge, en l’y roulant. Surtout ? ne tordez jamais votre pull avec les mains au risque de déformer votre vêtement.

• Nettoyage à sec : Nous vous déconseillons de laver à sec votre vêtement en cachemire. La fibre de cachemire aime l’eau, il en a besoin pour garder sa douceur et sa souplesse, un lavage à l’eau est donc tout à fait approprié et le préserve au mieux. Cependant, vous pouvez confier exceptionnellement votre cachemire à un professionnel pour un nettoyage à sec en cas de tâches persistantes.

Séchage : Après l’essorage, remettez votre pull cachemire en forme, puis faites le sécher à plat, à l’abri des rayons du soleil et loin d’une source de chaleur pour préserver la forme, la fibre et la couleur. Ne jamais utiliser de sèche-linge.

• Repassage : Lorsque votre cachemire est sec, repassez-le sur l’envers à fer légèrement chaud mais jamais avec le fer directement sur le cachemire : utilisez toujours un linge (éventuellement légèrement humide). Nous vous conseillons de ne pas repasser les bord-côtes (col, manches…) afin qu’ils conservent leur élasticité.

• Conservation : Il est normal qu’un cachemire neuf produise quelques bouloches mais celles-ci disparaitront après quelques lavages. Vous pouvez aussi choisir de les enlever délicatement à la main. Nous vous conseillons de le ranger plié à plat, dans une housse pour encore plus de protection. Enfin, soyez vigilant à propos des mites, très friandes de cachemire.

 

M O H A I R 

Poil de la catégorie « noble », cette fibre est issue de la chèvre angora. Long et légèrement lustré, il forme un lainage épais et mousseux, qui ne feutre pas facilement. Cette laine associe un pouvoir isolant thermique important et une très grande légèreté.

• Lavage en machine : Le lavage à la machine pour un vêtement en mohair est possible mais non conseillé. Si vous souhaitez le faire, utilisez de la lessive spéciale laine et lavez en programme spécial laine ou lavage à froid. Pour plus de protection lors du lavage en machine, vous pouvez utiliser une housse de lavage.

• Lavage à la main : Ce traitement est recommandé pour laver un vêtement en mohair. Le lavage à la main se fait à l’eau froide ou tiède. Vous pouvez utiliser une lessive spéciale laine et laver le vêtement doucement sans tirer sur la matière et sans laisser tremper trop longtemps.

• Nettoyage à sec : Le nettoyage à sec n’est pas conseillé pour les vêtements en mohair.

• Séchage : Il est conseillé de faire sécher votre vêtement en mohair à plat ou avec une serviette, à l’air libre. Le séchage au sèche-linge est proscrit pour ce type de fibre. Si vous voulez essorer un peu votre vêtement avant de le faire sécher, ne tordez pas votre textile mais roulez-le dans une serviette et pressez doucement.

• Repassage : Vous pouvez repasser votre vêtement en mohair sur l’envers avec un fer légèrement chaud. Il est conseillé d’utiliser une pattemouille pour préserver au maximum la fibre.

• Conservation : Nous vous conseillons de ranger vos vêtements en mohair pliés à plat et non sur un cintre pour en préserver leur forme. Restez vigilent concernant les mites.

A N G O R A 

L’angora est une fibre issue du lapin. Appartenant à la catégorie « poils nobles », l’angora est si fin qu’il doit être mélangé à d’autres fibres pour tenir. Poil très doux et chaud du fait de sa finesse, l’angora a une apparence duveteuse.

Les traitements de lavage appliquées à l’angora sont les mêmes que ceux appliqués au mohair.

 

A L P A G A 

L’alpaga est une fibre issue d’un mammifère proche du lama. C’est une fibre de très haute gamme, plus douce, plus chaude et plus résistante que la laine de mouton.

Les traitements de lavage appliquées à l’alpaga sont les mêmes que ceux appliqués au mohair.

 

F O U R R U R E 

La fourrure désigne le pelage d’un animal tel que le vison, la belette ou le renard… On trouve des manteaux tout en fourrure mais souvent, la fourrure est amovible du vêtement principal.

• Lavage : La fourrure supporte mal l’eau, un lavage en machine est totalement proscrit. Si votre fourrure est mouillée accidentellement, secouez-là pour faire partir les gouttes d’eau. Pour toutes tâches, faites appel à un professionnel.

Nettoyage par un professionnel : Un nettoyage à sec au pressing est déconseillé. Nous vous conseillons de faire appel à un spécialiste des fourrures pour prendre soin de votre vêtement.

Conservation : Vous pouvez ranger votre fourrure dans une housse de coton et surtout pas dans une housse synthétique qui l’empêcherait de respirer, dans un endroit frais mais à l’abri de la lumière et loin d’une source de chaleur. Veillez à ce que votre fourrure ait un espace suffisant dans votre armoire pour que les poils ne soient pas aplatis. Un entretien chez un professionnel une fois par an vous permettra de la garder soyeuse et fraîche. Faites attention, les parfums et aérosols peuvent abimer les fourrures.

 

S O I E 

La fibre de soie provient du cocon du ‘ver à soie’. La soie est un tissu noble et fragile, qui réchauffe quand il fait froid et refroidit quand il fait chaud. Son entretien demande beaucoup d’attention ; même lorsqu’on le porte, il faut rester vigilant pour ne pas l’abimer.

Lavage à la machine : Préférez un lavage à la main. Si vous souhaitez tout de même la laver en machine, utilisez une lessive très douce spécialisée pour le lavage de la soie ou de textile délicat et programmez votre machine en cycle délicat.

Lavage à la main : Le lavage à la main est vivement conseillé pour la plupart des vêtements en soie. Il faut éviter de faire tremper la soie avant le lavage. Une fois humide, la soie est beaucoup plus fragile, maniez-la très doucement. Lavez délicatement la soie dans beaucoup d’eau à froid.

La soie ne doit pas être froissée ou pressée lors du lavage. Une lessive spéciale pour soie ou pour textile délicat peut être utilisée, il faut qu’elle soit très douce pour préserver la fibre. Ne laissez pas la soie plus de 5 min dans l’eau savonneuse. Les vêtements en soie doivent être lavés le moins possible pour respecter leur fragilité.

Nettoyage à sec : Le nettoyage à sec n’est pas spécialement conseillé pour les vêtements en soie.

Séchage : Vous pouvez pré-sécher la soie délicatement en la roulant dans une serviette éponge. Ensuite, le séchage peut se finir sur cintre, à l’air libre. La soie est sensible au soleil, pour la préserver au mieux, évitez de la pendre au soleil.

• Repassage : La soie pure sèche très rapidement et doit être repassé encore humide. La soie se repasse sur l’envers jusqu’à ce qu’elle soit sèche. Le fer à repasser doit être à la température la plus basse possible et sans vapeur pour ne pas abimer la fibre.

Conservation : Les vêtements en soie se préservent mieux sur un cintre. Gare aux mites car ces dernières sont aussi friandes de soie. Plus généralement, soyez vigilant lorsque vous portez la soie : ne vaporisez pas de parfum directement sur la soie et faites attention aux frottements des bijoux sur votre vêtement.

C O T O N 

La fibre de coton est végétale et issue du fruit du cotonnier. Très couramment utilisée, le coton est souple, léger et facile d’entretien. Doux et agréable au toucher, le coton a une grande capacité d’absorption.

Lavage en machine : Le coton supporte bien un lavage en machine. Nous vous recommandons un lavage à 40° maximum sur cycle ‘coton’. Une lessive liquide ou en poudre peut être utilisée pour le laver, on choisira l’une ou l’autre en fonction des couleurs.

Nettoyage à sec : Le nettoyage à sec peut être indispensable dans certains cas (tâches, broderies, motifs délicats…). Vous pouvez alors faire appel à un professionnel. Le coton supporte tout type de solvant.

Séchage : Un séchage en machine convient très bien pour les vêtements en coton (jusqu’à 80°). Toutefois, si le vêtement est plutôt fragile (fine jauge ou détails broderie, perles…), préférez un séchage doux voire un séchage à l’air libre.

• Repassage : Le coton se repasse à une température pouvant aller jusqu’à 200°. Vous pouvez utiliser librement la vapeur pour le défroisser. Cependant, on privilégiera un repassage à température moyenne pour ne pas jaunir le coton. De plus, un repassage sur l’envers du vêtement est toujours plus respectueux de la matière.

L I N 

La fibre de lin est tirée de la tige de plante de lin. Le lin est frais, idéal pour l’été. Il est absorbant, il régularise ainsi la température entre le corps et le vêtement. Les fibres de lin sont plus rigides que celles du coton, les vêtements sont donc moins souples.

Lavage à la machine : Le lin supporte un lavage en machine. Nous vous recommandons un lavage à 30°maximum. Une lessive liquide ou en poudre peut être utilisée pour laver le lin, on utilisera l’une ou l’autre en fonction des couleurs. La maille de lin peut se laver en machine programme délicat. Vous pouvez mettre vos vêtements dans une housse de lavage pour plus de sureté.

Lavage à la main : Les vêtements en maille lin peuvent se laver à la main selon les précautions données sur l’étiquette. Utilisez alors une lessive liquide et frottez doucement le textile sans trop tirer pour maintenir la forme de la maille.

Nettoyage à sec : Le nettoyage à sec peut être indispensable dans certains cas. Vous pouvez alors faire appel à un professionnel.

Séchage : Un séchage en machine peut convenir pour les vêtements en lin. Toutefois, si le vêtement est plutôt fragile (détails broderie, perles…), préférez un séchage doux ou un séchage à l’air libre. On sèche généralement le lin à plat, surtout pour les vêtements en maille.

Repassage : Idéalement un vêtement en lin se repasse humide à forte température (220° C). La vapeur assouplit les plis ce qui peut faciliter un repassage parfois difficile. Le repassage sur l’envers est toujours préconisé pour les vêtements.

 

V I S C O S E

La fibre de viscose est fabriquée à partir de fibres naturelles comme la cellulose de bois ou encore le lin. On appelle aussi la viscose «la soie artificielle». La viscose est absorbante et retient bien la teinture mais est plutôt fragile.

Lavage en machine : Un programme délicat et à froid est recommandé pour laver la viscose en machine. Nous vous conseillons de mettre vos vêtements sur l’envers pour les laver et dans une housse de lavage. L’utilisation d’une lessive plutôt douce est indiquée. Ne vous inquiétez pas si votre vêtement sort de la machine avec un effet « cartonné », le tissu reprendra sa texture initiale au séchage.

Lavage à la main : Un vêtement en viscose peut aussi se laver à la main, à l’eau froide ou très tiède. Attention, la viscose est très fragile à la traction, surtout humide. Maniez la avec soin lors d’un lavage à la main, ne la tordez pas. De même qu’un lavage en machine, utilisez plutôt une lessive douce.

Nettoyage à sec : Ce traitement est possible pour les vêtements en viscose et recommandé pour éviter tout risque de rétrécissement.

Séchage : La viscose à l’état humide ne doit pas être tordue. Le séchage en machine est donc proscrit pour ce type de vêtement. Un séchage sur cintre est plus approprié pour un vêtement en viscose.

• Repassage : La viscose se repasse encore humide comme la soie, à 110° environ avec une pattemouille pour plus de précaution encore. C’est à cette étape que le vêtement en viscose retrouve sa taille initiale.

 

B A M B O U 

La fibre de bambou est fabriquée à partir de fibres naturelles de bois. La fibre de Bambou est naturellement antibactérienne, douce et a un fort pouvoir absorbant.​

Lavage en machine : Nous vous recommandons un lavage en machine à 40°. Nous vous conseillons de mettre vos vêtements sur l’envers pour les laver et dans une housse de lavage. L’utilisation d’une lessive plutôt douce est indiquée. Ne vous inquiétez pas si votre vêtement sort de la machine avec un effet « cartonné », le tissu reprendra sa texture initiale au séchage.

Lavage à la main : Un vêtement en bambou peut aussi se laver à la main, à l’eau tiède. Maniez le avec soin lors d’un lavage à la main, ne la tordez pas. De même qu’un lavage en machine, utilisez plutôt une lessive douce.

Nettoyage à sec : Ce traitement est possible pour les vêtements en bambou et recommandé pour éviter tout risque de rétrécissement.

Séchage : Le bambou à l’état humide ne doit pas être tordu. Le séchage en machine est donc proscrit pour ce type de vêtement. Un séchage sur cintre est plus approprié pour un vêtement en bambou.

• Repassage : Le bambou est une matière très agréable et facile à repasser, utilisez le programme « laine » et repassez votre maille à l’envers.

N O S  A S T U C E S

Voici quelques astuces pour prendre soin de vos vêtements ou pour lutter contre les tâches.​

1. Pour protéger les vêtements des mites.

Les mites sont très sensibles aux odeurs. C’est pourquoi mettre un sachet de lavande, de menthe ou des copeaux de bois de cèdre etc… peut être très efficace pour les éloigner. Et cela sent tout de même meilleur que la naphtaline ou les boules antimites !

2. Pour que les poils d’un pull angora ne tombent plus.

Pulvérisez de la laque fixative pour les cheveux à 30 cm de votre vêtement. Elle agira comme une colle invisible et retiendra le poil angora. Ensuite, mettez votre pull 24h au réfrigérateur avant de le porter, dans un sac plastique pour éviter que les poils ne s’éparpillent dans le réfrigérateur.

3. Pour lutter contre l’électricité statique.

Lorsque vous portez une robe en soie avec des collants par exemple, cela crée beaucoup d’électricité statique. Pour l’éviter, vous pouvez frotter votre collant avec un peu de lait hydratant.

9. Pour enlever les tâches :

• De rouge à lèvre

Frottez doucement la tâche avec un chiffon de coton imbibé de lait démaquillant incolore. Si des traces subsistent, frottez avec du savon de Marseille et lavez normalement.

De mascara

Frottez doucement la tâche avec un chiffon de coton imbibé de lait démaquillant incolore. Si des traces subsistent, vous pouvez faire de même avec du vinaigre blanc. Lavez normalement.

De fond de teint

Frottez doucement la tâche avec un chiffon de coton imbibé de lait démaquillant incolore. Si des traces subsistent, frottez avec du savon de Marseille et lavez normalement.

De vin rouge

Faites bouillir du lait et laissez tremper la partie tachée de votre vêtement dedans. Le lait devrait devenir rose et absorber le vin. Rincez puis lavez normalement.

De sang

Plongez votre tâche dans de l’eau très froide, le sang devrait se diluer. Si des traces subsistent, tamponnez légèrement la tâche avec un chiffon imbibé de sérum physiologique. Ensuite, lavez normalement.

• D'encre

Trempez votre vêtement tâché dans du lait. Rincez puis lavez normalement. Si des traces subsistent, tamponnez la tâche avec un chiffon de coton imbibé de citron et absorbez l’encre ainsi diluée avec une feuille d’essuie-tout puis lavez normalement.

• De graisse

Pour toutes les tâches à tendance grasse, saupoudrez généreusement de terre de Sommières qui l’absorbera. Sans frotter, laissez agir quelques heures, grattez et lavez normalement. La terre de Sommières est aussi conseillée pour enlever des tâches sur du cuir.